Sur les épaules des géants

Chacune des réalisations de notre temps n’est possible que parce que nous nous sommes inspirés de ce qu’ont fait nos ancêtres. Inutile de réinventer la roue. Chaque génération puise son inspiration dans les générations précédentes. Évidemment, s’inspirer des meilleurs de nos prédécesseurs est la manière la plus efficace pour s’améliorer soi-même et transcender leur savoir. D’où le titre de ce billet.

L’écriture et son pendant, la lecture, est un moyen unique de transmission du savoir. Aujourd’hui, nous sommes dans l’immédiateté, la vidéo, d’autres moyens de transmission. On ne doit pourtant pas négliger pour autant ce moyen extrêmement compact et efficace qu’est la communication écrite. Lire des livres est crucial. Malgré tout, il y a tant à lire ! Trop de livres intéressants – que dis-je – passionnants ! Difficile de lire tout de qu’on aurait envie de lire.

Je vais donc proposer sur ce blog des résumés de certains livres que j’estime être importants. Cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas lire les livres eux-mêmes. J’espère au contraire que cela vous inspirera pour lire davantage !

Pour commencer, j’aimerais vous signaler un excellent résumé d’un ouvrage que j’estime fondateur, et qui est pourtant très récent : « Dette : 5000 ans d’histoire » de David Graeber. Vous pourrez trouver ce résumé (sous formes de notes) sur le blog de Martouf. Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *