« Le Président Providentiel » est gratuit en soutien aux gilets jaunes !

En solidarité avec les gilets jaunes, mon roman « Le Président Providentiel » est gratuit en version électronique sur Lulu et Libranova (les seuls à m’autoriser la gratuité, il est à 0,99€ sur Amazon, je gagne 0 et ne peux pas descendre en-dessous) et à prix coûtant en version papier sur Lulu et Amazon. Ce roman est facile à lire et traite justement de tous nos problèmes de société en proposant des solutions : évasion fiscale, corruption des élus et vraie démocratie, éducation, agriculture, écologie, justice… C’est une mine d’informations qui donne à réfléchir sur nos principaux problèmes de société. Faites circuler !

3 réflexions au sujet de « « Le Président Providentiel » est gratuit en soutien aux gilets jaunes ! »

  1. Merci pour votre soutien, à un moment où les chose se corsent, entre la légitimité de ce mouvement citoyen et les dérangements qu’il provoque, voir la catastrophe économique qu’il peut produire, et la peur qui peut en naître. Est ce que c ‘est légitime, est ce que l’on doit resté autruche assis devant la boîte noire à blabla en attendant la mort ? C est quoi la vie, Vie ? Il parait que l’on est en période d’ascension, il y aurait nibiru, l’apocalypse, la révélation, les choses se mettent peut-être en place du côté de l Euphrate … Sommes nous à la croisé des chemins ? Un peu plus d’un million de gilets jaunes , pour presque 70 millions de Français, normalement de Citoyens… Et puis il y a l’Europe, et le Monde… Cela en fait du monde ! Sur le terrain, la Police et la Gendarmerie ont conscience de ce qui se passe. Sommes nous manipulés pour allé vers le chaos cher au nouvel ordre mondial ? Les idées fusent, de la par des sans dent, des méprisables, ( des inutiles puisque il y a les Migrants ), Migrants ( manipulés ? ) qui sont des Êtres humains comme nous, mais à qui la France à volé ou détruit leur pays. 60 % du p.i.b réalisé sur le dos de l Afrique. En soutien à votre soutien, je peux vous donner un petit conte que j’ai écrit dans les années 80/90, il s’appelle ” joyeuse éternité “. Il n’est pas de moi, mais de l’inspiration, comme probablement votre roman. On est à la merci de ceux qui tiennent les ficelles de ce monde enfermé, ils peuvent nous créer un effondrement boursier, nous déclarer la France en faillite, comme ils le font avec le Venezuela. On y est les deux pieds dans la merde. Est- ce que ce sera l’égo et l’orgueil qui continueront, ou trouverons nous la merveille et la sagesse du coeur, de la conscience, de l’esprit et de l’âme pour rebondir et retrouver la Vie, la Vrai ? Ce qui est effarent sur le terrain, c’est ces Femmes et ces Hommes et ces Jeunes, soutenus par cette poussé volcanique ( énergétique ), qui n’ont plus rien à perdre. Ils sont comme la pointe de l’épée ( de vérité, d’évidence ), la première lave. Est ce que le reste de l’épée suivra ?… Pour les anciens ce n’est pas particulièrement pour eux qu’il sont dans les gilets jaunes, mais pour leurs enfants, petits enfants, les Jeunes… Nous y voilà aussi, nous devons renouer au Spirituel, plutôt que cette société mercantile de sur-consommation stérile, mais révélatrice de ce que nous devons apprendre pour nous retrouver, retrouver notre maison, la Vie. J’ai bien écrit spirituel, en rapport au Coeur, à l’Esprit, c’est pas new age ou religions, c’est relié au vivant, inspiré du Vivant, de la Vie quoi. Merci beaucoup pour l’offrande de votre tribune et votre prise de conscience. C’est de l’ amour tout ça, de votre part. Merci

    1. « La France en faillite », ce n’est pas un problème puisqu’en fait c’est déjà le cas mais on n’en parle pas. Eh oui, pourrons-nous réellement un jour rembourser la dette de la France ? Jamais. C’est mécaniquement impossible puisque la dette ne peut qu’augmenter sans quoi ce serait tout le système financier qui s’écroulerait. Il vaudrait donc mieux en finir et déclarer la France en défaut et repartir de zéro sur de bonnes bases plutôt que de continuer sur une base qui va se dérober sous nos pieds tôt ou tard – plus on tarde plus la chute sera rude. Si vous lisez « Le Président Providentiel », vous comprendrez facilement où je veux en venir.
      Rebâtir quelque chose à notre niveau et sans attendre quoi que ce soit des autres (et en particulier de l’État) peut déjà se faire avec la monnaie libre, elle est ouverte à tous.
      Les consciences se libèrent, je suis d’ailleurs assez heureusement surpris de la tournure que prennent les événements, c’est un moment formidable pour que les idées circulent et que des vérités trop peu connues sortent enfin de l’ombre où elles étaient maintenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *